Histoires : rester flexible et souple avec « des singes, des bananes et de l’évolution des mentalités » par Robert Dilts

Un groupe de singe est réuni dans une pièce aux issues fermées. Un régime de bananes a été placé en haut d’une échelle.

Le dispositif prévoit que, dès qu’un singe monte sur l’échelle, une pluie d’eau glacée tombe du plafond et arrose tout le monde.

Au début, quelques singes essayent de monter pour atteindre les bananes mais très vite, le lien de cause à effet ne leur échappe plus et ils cessent de s’approcher de l’échelle !

Au cas où vous seriez révoltés par tant de cruauté, précisons que les singes sont par ailleurs nourris. Au bout de quelques jours, l’un des singes est retiré de l’expérience et un singe « neuf » est introduit dans la pièce.

Bien entendu, il avise les bananes et marche résolument vers l’échelle. A ce moment, le groupe entier des autres singes se précipite sur lui pour l’empêcher de mettre ce projet à exécution.

Plus tard, s’il fait mine de s’intéresser à nouveau aux bananes, les autres le restreignent à nouveau vigoureusement. Au bout d’un certain temps, le nouveau singe a compris et cesse de s’approcher de l’échelle.

Le processus qui consiste à remplacer les anciens singes (ceux qui ont été douchés) par des singes nouveaux se poursuit et il se passe exactement la même chose. Au bout d’un certain temps, tous les singes « d’origine » ont été remplacés et il ne reste qu’un groupe de singes qui n’ont jamais été mouillés.

Or, si l’on introduit un singe « vierge », ils le restreignent avec la même vigueur que ceux qui craignent la sanction de leur gourmandise ! Le plus beau de l’histoire c’est que le dispositif qui actionnait la douche a été depuis longtemps, désactivé