Histoires : « les mots sont des fenêtres ou bien … »

Un orateur parle du pouvoir de la pensée positive et des mots.

Un participant lève la main et dit :

?

"Ce n'est pas parce que je vais dire bonheur, bonheur, bonheur! Que je vais me sentir mieux, ni parce que je dis malheur, malheur, malheur! Que je me sentirai moins bien: ce ne sont que des mots, Les mots sont en eux-mêmes sans pouvoir..."

L'orateur répond :

"Taisez-vous espèce d'idiot, vous êtes incapable de comprendre quoi que ce soit ! "

Le participant est comme paralysé, il change de couleur et s'apprête à faire une répartie cinglante: "Vous, espèce de..."

L'orateur lève la main : "Je vous prie de m'excuser. Je ne voulais pas vous blesser. Je vous prie d'accepter mes excuses les plus humbles"

Le participant se calme.

L'assemblée murmure, il y a des mouvements dans la salle.

L'orateur reprend:

"Vous avez la réponse à la question que vous vous posiez : quelques mots ont déclenché chez vous une grande colère. D'autres mots vous ont calmé. Comprenez-vous mieux le pouvoir des mots ?"